Stratégie soft ou choc pour la lutte contre la consommation d’alcool pendant la grossesse.

Aujourd’hui nous allons vous parler de campagne de prévention contre la consommation d’alcool pendant la grossesse, car si il y a bien un sujet de prévention qui concerne les femmes c’est celui-ci.

Alcool et grossesse: Etat des lieux

Au vu de certaines visites sur des forums spécialisés il est manifeste que beaucoup d’entre elles ne mesurent pas le danger de l’alcool pendant la grossesse, danger pourtant réel car comme le rappelle le ministere de la sante « [cela]entraîne pour l’enfant à venir des effets néfastes comme le syndrome d’alcoolisation fœtale (des malformations cardiovasculaires, cérébrales, squelettiques ou urogénitales ) ou des dysfonctionnements cognitifs, émotionnels ou sociaux jusque dans l’âge adulte. »

Quelqu’un a-t-il le souvenir d’une telle campagne ? Personnellement, moi pas, autant je me remémore très bien les campagnes de Sam ou les terribles spots d’accidents de voitures provoqués par l’alcool autant aucun visuel ne me vient à l’esprit pour la lutte contre l’alcool pendant la grossesse.
Pourtant la France a en effet mené une telle campagne. Retour en 2006 l’INPES lance une campagne d’envergure sur le theme « zero alcool pendant la grossesse » … à l’aide de spot radio mais surtout de visuels relayés dans la presse quotidienne, régionale, nationale et les magazines professionnelles, la réalisation d’un guide d’accompagnement préventif, un courrier de sensibilisation pour les gynécologues, sages-femmes et professionnels
des centres de protection maternelle et infantile, et également l’obligation pour les marques d’alcool d’afficher le pictogramme de la campagne sur leurs bouteilles.
Mais si maintenant rappellez vous cette image , une silouhette au ventre rond tenant un verre de vin le tout barré en rouge.

incisif ? mouai ! Pas de slogan explicatif ni d’image qui marque réellement les esprits, une stratégie très soft finalement qui se contente de communiquer un message.

D’autres pays, d’autres approches

En revanche si il y a bien un pays qui a décidé de marquer les esprits sur le même sujet c’est l’Afrique du sud. Des visuels chocs et une nouvelle approche, cette fois pas de communication autour du risque d’avoir un bébé handicapé ou en mauvaise santé mais des conséquences sur du plus long terme l’alcool multiplierait les chances pour que l’enfant une fois adulte soit engagé dans des pratiques criminelles, qu’il ai des comportements sexuels risqués ou encore qu’il devienne un consommateur régulier d’alcool et de drogues.

« boire pendant la grossesse peut prendre des années pour affecter votre bébé. 60% des enfants nés avec le syndrome d’alcoolisation foetal vont finir par être engagés dans une activité criminelle. Ayez le bon geste ne buvez pas pendant la grossesse. » (à l’origine en anglais)

Attardons-nous sur les visuels maintenant, il est indéniable qu’ils « attrapent » l’œil et que le lecteurs veut lire la suite du message, ils sont tellement différents de la conception qu’on se fait d’une telle campagne, déjà parce que ce sont des visuels très sombres pour ne pas dire glauques et qui mettent en premier plan des adultes et non pas des enfants ou des femmes enceintes. Enfin le mot clés qui se dégage est culpabilisation ils servent à culpabiliser la future mère qui non seulement peut risquer de mettre au monde un enfant avec moins de capacité physique ou intellectuelle qu’un autre mais en plus risque de gâcher sa vie entière en le prédestinant à des prises de risques bien plus élevées que la moyenne.

« boire pendant la grossesse peut prendre des années pour affecter votre bébé. 50% des enfants nés avec le syndrome d’alcoolisation foetal vont finir par avoir des comportements sexuels risqués. Ayez le bon geste ne buvez pas pendant la grossesse. » (à l’origine en anglais)

Il est important de préciser que l’Afrique du sud est un des pays le plus touché au monde par le syndrome d’alcoolisation fœtal.

« boire pendant la grossesse peut prendre des années pour affecter votre bébé. 35% des enfants nés avec le syndrome d’alcoolisation foetal vont finir par abuser de drogue et d’alcool. Ayez le bon geste ne buvez pas pendant la grossesse. » (à l’origine en anglais)

Selon vous qu’elle est l’approche la plus efficace pour ce sujet une campagne soft servant juste à prévenir ou une campagne choc visant à culpabiliser?

Ou alors n’aurait il pas été plus stratégique de mélanger les deux campagnes, l’obligation de mettre une image sur toutes les bouteilles mais que celle ci soit plus choquante à l’instar de celles sur les paquets de cigarettes?

Sources:
http://fasdprevention.wordpress.com/2011/01/
http://www.inpes.sante.fr/70000/dp/06/dp060911.pdf#xml=http://search.atomz.com/search/pdfhelper.tk?sp_o=1,100000,0
http://www.doctissimo.fr/html/grossesse/mag_2004/mag0813/gr_7966_alcool_grossesse_dangers_foetus.htm
http://www.destinationsante.com/Alcool-et-grossesse-enfin-une-campagne-d-information.html
Publicités
Galerie | Cet article a été publié dans Prévention. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Stratégie soft ou choc pour la lutte contre la consommation d’alcool pendant la grossesse.

  1. GAROT dit :

    Très bon article !
    A la fois informatif et engagé.
    Félicitations à la rédactrice !

    Valérie G.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s